Micro-entrepreneur : Quelle banque choisir ?

Banque traditionnelle ou banque en ligne ? Voilà une question qui trotte souvent dans la tête des microentrepreneurs. En effet, ils doivent disposer d’un compte bancaire dédié à leur activité. Alors, quelle banque choisir lorsqu’on est autoentrepreneur ? Décryptage.

Compte bancaire dédié à son activité d’autoentrepreneur : une obligation légale

 

Depuis le 1er janvier 2015, un autoentrepreneur doit séparer ses comptes bancaires professionnel et personnel. De fait, la gestion de ses encaissements et décaissements professionnels doit s’effectuer via un compte bancaire dédié à son activité. Et ce, selon le code de sécurité sociale du 22 décembre 2014 dans son article L133-6-8-4 :

« Le travailleur indépendant qui a opté pour l’application de l’article L. 133-6-8 du présent code est tenu, au plus tard douze mois après la déclaration de la création de son entreprise, de dédier un compte ouvert dans un des établissements mentionnés à l’article L. 123-24 du code de commerce à l’exercice de l’ensemble des transactions financières liées à son activité professionnelle. »

En tout cas, les microentrepreneurs jugent généralement cette loi contraignante. Et pourtant, cette mesure permet de parer à toute fraude. Effectivement, le compte bancaire dédié permet de relier toutes les activités professionnelles de l’autoentrepreneur au même endroit. Il pourra ainsi justifier de l’ensemble de ses transactions bancaires liées à sa microentreprise. À savoir :

Bon à savoir : il faut bien différencier le compte bancaire dédié du compte bancaire professionnel.

 

Banque classique : une valeur sure, mais… couteuse

 

Plus adaptées aux entreprises de forme sociétaire, les offres des banques traditionnelles sont inaccessibles aux petits budgets des autoentrepreneurs. De fait, elles s’avèrent très couteuses. En plus, peu d’institutions bancaires proposent des services spécialement destinés aux microentrepreneurs. À l’exemple de BNP Paribas et de LCL ou encore de HSBC qui constitue également une banque en ligne.

À noter que les autoentrepreneurs n’ont pas l’obligation de souscrire à un compte bancaire professionnel.

 

Les banques en ligne de plus en plus sollicitées

 

Les banques en ligne ont aujourd’hui la cote auprès des porteurs de projet, notamment les microentrepreneurs. La grande majorité d’entre eux optent en effet pour ces nouvelles formes de banque. Pas étonnant, quand on connait les énormes avantages de ces établissements bancaires nouvelle génération. Découvrez alors pourquoi il y a tant d’engouement autour de ces banques :

  • Frais de tenue de compte moindre, voire gratuit
  • Compte adapté aux fréquences des revenus et facile d’accès
  • Carte bancaire le plus souvent gratuite
  • Service client joignable à tout moment
  • Ouverture de compte simple, rapide et pratique
  • Conseillers clients avec des horaires plus souples

En outre, une banque en ligne propose une interface ergonomique et facile d’utilisation aux autoentrepreneurs. D’autant plus qu’à l’heure actuelle, il y a de plus en plus de banques en ligne et mobiles pour les micro-entrepreneurs. Parmi celles-ci, voici les plus connus :

  • Monabanq
  • Hello Bank
  • ING Direct
  • Boursorama Banque
  • N26
  • BforBank
  • Shine
  • Anytime…